un coussin d’allaitement (aide à réduire les tensions du cou et du dos pendant que vous allaitez votre bébé)
des soutiens-gorge d’allaitement (facilitent l’accès pour votre bébé et assurent un soutien adapté)
des compresses d’allaitement (glissez-les dans votre soutien-gorge pour protéger vos mamelons sensibles et empêcher les fuites de passer à travers vos vêtements)
un fauteuil confortable (le mouvement en douceur des fauteuils coulissants ou berçants calme les bébés)
de la crème pour les mamelons (aide à soulager et à guérir les mamelons crevassés)
Les fournitures nécessaires à l’allaitement :
Joignez-vous à Enfamil Premiers moments. Inscrivez-vous maintenant.
Besoin d'aide ? Visitez notre centre d'aide.
© 2018 Mead Johnson & Company, LLC. Tous les droits sont réservés.
CONNECTEZ VOUS AVEC NOUS
Joignez-vous à Enfamil Premiers moments.
Besoin d'aide ?
Visitez notre centre d'aide.
L’ALLAITEMENT
Les principes de base
Guide d’alimentation par étapes de votre nouveau-né

Par Sara Morgan
Bientôt, vous tiendrez votre précieux nouveau-né sur votre poitrine et lui donnerez la meilleure alimentation possible. Toutefois, les débuts peuvent se révéler délicats. En fait, pour beaucoup de femmes, l’allaitement est une technique qui exige de la pratique et de la patience avant d’être maîtrisée. « Les premiers jours ont été plutôt difficiles », raconte Danielle Meadows, mère de deux enfants. « Evan n’arrivait pas à téter convenablement. Je n’étais pas à l’aise, j’étais vraiment tendue et la douleur était presque insupportable. Mais après avoir passé un certain temps avec mon bébé et versé bien des larmes, la situation s’est améliorée et j’ai continué à allaiter Evan pendant 6 mois environ. »
Commencer à allaiter : savoir à quoi s’attendre
hexagon-set-2hexagon-set-1
Dès le début, je voulais allaiter. Toutes mes lectures ont confirmé ce que je croyais déjà—que l’allaitement est la meilleure façon de nourrir son bébé. Mais j’ai également appris que l’allaitement protège le bébé contre les infections—et qu’il est aussi bon pour moi. Des études ont révélé que les mères qui allaitent reprennent plus rapidement leur poids d’avant la grossesse que les autres. Bien sûr, je ne pensais pas simplement à ces avantages rationnels. À maintes reprises, mes amies et les membres de ma famille m’avaient parlé de l’intimité incroyable créée par l’allaitement du bébé. Comme future mère, j’espérais beaucoup vivre la même chose.
breastfeedingEnfamil_A__hor_EF_252x100
Lorsque j’allaitais, je gardais un grand verre d’eau fraîche sur ma table de chevet pour m’aider à rester hydratée pendant les tétées nocturnes.
La confrontation avec la réalité
Quand ma fille Isabelle est née, l’allaitement a été un véritable défi les premiers jours. Parfois, j’étais frustrée ; parfois, j’avais mal. Mais j’ai persévéré et, rapidement, Isabelle et moi avons été d’humeur détendue et agréable pendant le boire. Je l’ai allaitée pendant de nombreux mois. Si vous avez opté pour l’allaitement, vous aurez peut-être de la chance et tout se passera bien, sans problème ni douleur. Mais si vous êtes comme moi et la plupart des mères sans expérience, attendez-vous à des difficultés. Pour vous aider à surmonter les problèmes les plus courants, voici quelques conseils d’expertes et de mères expérimentées.
Ce qu’il lui faut, quand il le faut
Pendant la première semaine de vie de votre bébé environ, votre lait maternel s’adapte pour répondre à ses besoins nutritionnels en constante évolution. Au cours des premiers jours, votre lait maternel ressemble à un liquide épais et jaunâtre appelé colostrum. Le colostrum est plus faible en gras que le lait maternel mature, mais il contient davantage de protéines, ainsi que des vitamines et des anticorps qui renforcent le système immunitaire pour aider à protéger votre bébé contre les maladies et les infections.

Après 3 ou 4 jours, vous produirez du lait transitoire, d’aspect laiteux, contenant moins de protéines que le colostrum, mais davantage de gras et de lactose (un sucre). Après environ 10 jours, vous commencerez à produire du lait entièrement mature. Votre alimentation influe grandement sur la composition de votre lait maternel. Par exemple, la quantité d’ADH (un type d’acide gras oméga 3 et un élément constitutif important du cerveau) contenue dans votre lait maternel dépend généralement de la quantité présente dans votre alimentation. Ainsi, pour accroître la teneur en ADH de votre lait maternel et favoriser la croissance rapide du cerveau de votre bébé, vous consommerez beaucoup d’aliments riches en ADH, comme le poisson gras.


Quoi manger lorsque vous allaitez
Suivre le Guide alimentaire canadien est une bonne solution pour vous assurer de combler vos besoins nutritionnels. Vous pouvez télécharger la publication à partir du site web de Santé Canada, au www.hcsc.gc.ca. Cependant, lorsque vous allaitez, vous dépensez plus d’énergie (de calories) afi de produire du lait. Ainsi, il se peut que vous deviez ajouter deux ou trois portions du Guide alimentaire à votre alimentation quotidienne.
Pour trouver une experte en allaitement, visitez le site Web de la Ligue La Leche
ic_menu_circle.svgic_share_circle.svgic_arrow_forward_circle.svgic_arrow_back_circle.svg
FB4.svgtwitter_share.svgpinterest.svg