Régurgitations fréquentes Quelles en sont les causes ? Le minuscule estomac de votre bébé et son système digestif toujours en développement laissent parfois remonter le contenu de l’estomac pendant la tétée ou peu après. Signes à surveiller : La régurgitation d’une ou de deux gorgées de lait maternel ou de préparation. Des régurgitations plus importantes peuvent se produire après un boire trop substantiel. Le reflux normal du nourrisson ne provoque habituellement pas de pleurs. Que pouvez-vous faire ? Les régurgitations sont très courantes. Une régurgitation minimale ne cause pas de problème, mais si vous avez le sentiment qu’elle provoque une gêne chez votre bébé, vous pouvez essayer les conseils suivants :
 
• Maintenez votre bébé en position assise pendantle boire.
• Faites-lui faire un rot fréquemment : toutes les 5 minutes environ pendant le boire. Vous éviterez ainsi l’accumulation d’air dans son tube digestif.
•Après la tétée, évitez les activités qui pourraient empêcher la nourriture de rester dans l’estomac de votre bébé.
• Vérifiez la vitesse d’écoulement. Le contenu du biberon devrait couler goutte à goutte, et non en un jet continu. Vous pouvez modifier le débit en serrant ou en desserrant la bague du biberon ou en utilisant une tétine à débit plus lent.
• Limitez l’utilisation de la sucette. Votre bébé pourrait avaler trop d’air.
• Calmez votre bébé avant la tétée. Si votre bébé est inconsolable, stressé ou pressé, il pourrait régurgiter.
• Donnez des boires plus fréquents, mais plus petits pour réduire le risque de régurgitation.
• Si vous avez des inquiétudes, consultez le médecin de votre bébé.
Newborn_inBlue_C44R7379BEBE_PARA_REEMPLAZAR_EN_feeding_problemssumpage-background-shape2Newborn_inBlue_C44R7379
Régurgitations fréquentes Quelles en sont les causes ? Le minuscule estomac de votre bébé et son système digestif toujours en développement laissent parfois remonter le contenu de l’estomac pendant la tétée ou peu après.
 
Les signes à surveiller : La régurgitation d’une ou de deux gorgées de lait maternel ou de préparation. Des régurgitations plus importantes peuvent se produire après un boire trop substantiel. Le reflux normal du nourrisson ne provoque habituellement pas de pleurs.
 
Que pouvez-vous faire ? Les régurgitations sont très courantes. Une régurgitation minimale ne cause pas de problème, mais si vous avez le sentiment qu’elle provoque une gêne chez votre bébé, vous pouvez essayer les conseils suivants :
 
• Maintenez votre bébé en position assise pendant 20 à 30 minutes après le boire. • Faites-lui faire un rot fréquemment : toutes les 5 minutes environ pendant le boire. Vous éviterez ainsi l’accumulation d’air dans son tube digestif. • Après la tétée, évitez les activités qui pourraient empêcher la nourriture de rester dans l’estomac de votre bébé. • Vérifiez la vitesse d’écoulement. Le contenu du biberon devrait couler goutte à goutte, et non en un jet continu. Vous pouvez modifier le débit en serrant ou en desserrant la bague du biberon ou en utilisant une tétine à débit plus lent. • Limitez l’utilisation de la sucette. Votre bébé pourrait avaler trop d’air. • Calmez votre bébé avant la tétée. Si votre bébé est inconsolable, stressé ou pressé, il pourrait régurgiter. • Donnez des boires plus fréquents, mais plus petits pour réduire le risque de régurgitation. • Si vous avez des inquiétudes, consultez le médecin de votre bébé.
Newborn_inBlue_C44R7379