Non. La quantité d’aliments solides n’est pas assez grande pour remplacer ses boires.
À cette étape, les aliments solides constituent un complément alimentaire. Ils fournissent un apport nutritionnel supplémentaire, comme le fer, et aident votre enfant à développer les habiletés motrices orales dont il a besoin pour mâcher et déglutir. Le lait maternel et/ou la préparation demeure la plus importante source de nutriments, et ce, tout au long de la transition de bébé vers les aliments solides. Bien sûr, au fil des mois, les repas d’aliments solides grossiront et bébé pourra boire une moins grande quantité de lait.
L’introduction des aliments solides au régime de bébé devrait s’avérer un moment de pur plaisir et de découvertes : il s’agit d’un tout nouveau monde de textures et de saveurs. Vous trouverez ci-dessous des réponses à vos interrogations ainsi que des conseils pour bien vivre cette aventure avec votre enfant.
Devrais-je donner moins de lait maternel ou de préparation à mon enfant lorsqu’il commence les aliments solides ?
Les étapes de l’alimentation
À 6 mois
de votre bébé de 6 à 12 mois